BIOGRAPHIE

biografia_imm spag     ita band      Inglese

Gabriella Sica naît à Viterbo, elle habite depuis l’âge de dix ans à Rome, sa ville d’adoption, où elle enseigne à l’ Università La Sapienza.

Après la publication de quelques textes poétiques sur revues et anthologies, comme “Prato pagano” et l’”Almanacco dello specchio” en 1983, est paru en 1986 son premier livre de poésies La famosa vita (prix Brutium-Tropea), suivit par Vicolo del Bologna en 1992 et par Poesie bambine en 1997. Vers la fin du 2001 est paru Poesie familiari (prix international de poesie Camaiore), un recueil de poésies écrites dans les années quatre-vingt-dix, dont le “style familier” représente un choix de poésie communicative et claire. Sia dato credito all’invisibile. Prose e saggi, publié en 2000, est un pèlerinage dans les lieux de la poésie les plus chéris de l’auteur, “contre-chant en prose” des Poesie familiari. Le dernier livre publié est Le lacrime delle cose (2009, prix Garessio-Ricci, prix Alghero Poesia Donna, vainqueur finaliste du prix Arenzano-Lucia Rodacanachi et du prix international Dessì).

Autre livres en proses: Scuola di ballo (1988), È nato un bimbo (1990), et Emily e le AltreCon 56 poesie di Emily Dickinson paru en 2010.

Gabriella Sica a travaillé sur la poésie contemporaine. Elle a dirigé, entre 1980 et 1987, la revue “Prato pagano” qui a lancé beaucoup d’auteurs de la génération littéraire italienne d’aujourd’hui. L’anthologie La parola ritrovata. Ultime tendenze della poesia italiana (1995) est parue sous sa direction. Cet ouvrage regroupe des écrits de poètes et de critiques quant aux tendances de la poésie italienne sur les deux dernières décennies du XIXème siècles. De plus Gabriella Sica s’est intéressée à la poésie italienne des origines à nos jours dans le livre Scrivere in versi. Metrica e poesia (1997, maintenant dans une nouvelle édition mise à jour et enrichie, 2011). Par ailleurs elle est l’auteur de six vidéos produites par Rai Educational, sur les grands poètes italiens du XIXème : Giuseppe Ungaretti, Eugenio Montale, Pier Paolo Pasolini, Umberto Saba, Sandro Penna et Giorgio Caproni, dont les premières trois ont été réalisées sur support multimédia (Einaudi 2000 et 2001). Parmi ces vidéos quatre ont été présentées en avril 1999 au théâtre Molière de la Maison de Paris  dans le cadre du projet artistiques: Printemps italien Poètes italiens du XX siècle Images et voix. Gabriella Sica a présenté ses poésies traduites par Monique Bacelli à la rétrospective sur les Poètes dans la ville pour le 40ème anniversaire du jumelage Paris-Rome (Paris, décembre 1996 et Rome, février 1997).

Ses poésies ont été traduites en français, anglais, espagnol, roumain, croate, turc et hollandais. Contactez Facebook